Comment devenir praticien en massage et bien-être ?

Publié le : 01 mars 20213 mins de lecture

Spécialisé dans la relaxation et dans la diminution du stress ou encore des tensions musculaires, le masseur bien-être est constamment sollicité. Pour avoir un résultat optimal, il est préférable de faire appel à des professionnels dans le domaine. Dans ce contexte, comment devenir praticien de massage bien-être professionnel ?

Masseur/masseuse bien-être

Le massage « bien-être » consiste principalement à se relaxer, à lutter contre le stress, à relâcher les tensions musculaires et à se soulager de la fatigue physique voire même mentale. A travers différentes manœuvres réalisées sur le corps comme l’effleurement, l’étirement, le pétrissage et la pression, le praticien en massage parvient en peu de temps à détendre le client et à le libérer de ses tensions physiques et mentales.

Dans le cadre de son travail, le masseur doit gagner la confiance de son client pour que ce dernier puisse se relaxer totalement. Le massage professionnel procure plusieurs effets bénéfiques et peut même apaiser certains déséquilibres psychologiques ainsi que les douleurs chroniques. Qu’il ait été formé à l’école de massage Temana ou dans un autre institut, le masseur bien-être peut, à l’issue de sa formation, exercer une profession libérale et intervenir à domicile ou dans les entreprises.

La formation de masseur/masseuse bien-être

Contrairement au kinésithérapeute, le métier de masseur bien-être ne demande aucune certification initiale. C’est la raison pour laquelle il fait souvent l’objet d’une reconversion professionnelle. Néanmoins, il est vivement conseillé de suivre une formation certifiante de massage pour pouvoir maîtriser les différentes techniques de massage mais également les connaissances sur l’anatomie du corps humain. D’autant plus, pour garantir le statut de masseur libéral, il faudra présenter des justifications d’apprentissage acquises auprès des établissements. A titre d’information, la profession de masseur bien-être bénéficie, depuis la fin de l’année 2018, d’un référencement au RNCP c’est-à-dire une reconnaissance qui est équivaut à un niveau 4 (BAC) en terme de qualification. Pour décrocher un diplôme professionnalisant, vous pouvez choisir entre la formation en alternance, les cours à distance ou la formation professionnelle continue.

Les qualités requises

Pour devenir praticien de massage professionnel, une formation certifiante de massage ne suffit pas. L’apprenti doit faire preuve d’une aisance relationnelle et avoir le goût du contact humain. Ensuite, il doit avoir un sens de l’écoute et une compréhension aigu. A part cela, un bon masseur s’adapte facilement à toutes les circonstances et utilise ses mains avec une certaine douceur, précision et sensibilité. Enfin, une bonne organisation, un sens de la responsabilité et l’autonomie doivent être mis en avant dans l’exercice de ce métier.

Plan du site